Tournoi des vétérans du FCPVG

Ce samedi 25 juin se déroulait le tournoi des vétérans du PVG.

Un temps magnifique pour la pratique du football, pas trop chaud et pas trop froid.

Au programme du tournoi, cinq équipes qui s'affrontent dans un mini championnat, le premier accède directement à la finale, le 2ième joue le 5ième et le 3ième contre le 4ième.

Les équipes en lice sont :

Les épées du Marquisat

les redoutables vétérans 1 et 2 du PVG,




les étoiles filantes de Luz-Saint-Sauveur



et les charrues de l'équipe des dirigeants du PVG.



Tous les ingrédients, pour assister à du beau football, étaient réunis, vous ajoutez à cela une buvette tenue par Nicole et Simone,



la promesse d'un bon repas mijoté par Daniel


et un public venu en nombre,


la fête du football pouvait commencer.

Les matchs s'enchaînent à un rythme digne des plus grands tournois, il faut dire que Micka veille au bon déroulement de la compétition.

Tiens, parlons un peu du tournoi et surtout du jeu proposé, comment dire avec les mots justes, c'est un mélange de gestes techniques au ralenti, de réclamations de hors-jeu, de chambrages, d'arbitrage à peu près, mais surtout un football où tout le monde s'amuse.



Très vite, deux équipes sortent du lot, Le PVG 1 et les dirigeants, une équipe des dirigeants emmenait par leur capitaine, coach et leader technique Gaby "Goal pied droit" Abdallah, qui a su recruter les meilleurs avec lui :


Titouan "One trick" Castéran, Alexis "Calèche" Salcedo, Pascalinho "un brésilien pas vraiment brésilien", Bernard "Deschamps" Roger, Dorian "One trick 2" Viard, Franck "Coach" Loussert, David "Zizou" Aoustin, Arnaud "Je cours pas" Lafuste, et notre joueur vedette, l'homme qui forme tous les joueurs de la vallée depuis 40 ans (voir plus), Gérard "Mr foot" Fourpome.



Je disais donc, deux équipes sortent du lot et bien évidemment, s'affrontent en finale.

Face aux redoutables vétérans du PVG, la partie s'annonce difficile, les vétérans ont une recrue de taille qu'il faut canaliser, un jeune vétéran de 18 ans qui ne semble pas impressionné par les anciennes gloires qu'il affronte.

Malgré les interventions de notre défense Pascalinho et Gérard qui taclent, sprintent, donnent de la voix, forçant l'admiration de Dorian et Titouan. Les actions offensives de notre attaque de feu One trick Castéran, One trick 2 Viard et de Coach Loussert, ajoutez à cela un milieu de terrain ultra technique Gaby Goal, Zizou Aoustin et Bernard Deschamps, sans oublier notre gardien de but-attaquant Calèche. Rien n'y a fait, l'équipe des dirigeants s'incline en finale, laissant les Vétérans du PVG remporter leur propre tournoi.









125 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout